Kirsty Mitchell rend hommage à sa mère dans les jardins d'Angleterre


Kirsty Mitchell rend hommage à sa mère dans les jardins d'Angleterre


La photographe Kirsty Mitchell rsouvenez-vous de votre mère avec cette séance photo intitulée "The Wonderland".

Mitchell est né à 1976, dans le comté anglais du Kent, connu sous le nom de "Jardin de l'Angleterre".

Il a étudié jusqu’aux années 25, a suivi des cours d’histoire de l’art, de photographie et de beaux-arts.

Il a également suivi une formation de costume de performance au London College for Fashion.

En avril de 2008, sa mère a été diagnostiquée avec une tumeur au cerveau et a perdu la vie sept mois plus tard.

Elle était enseignante et a inspiré beaucoup de littérature et d'imagination.

"The Wonderland" a été planifié par l'artiste pendant un an.

C'est une façon de rendre hommage à sa mère à travers l'environnement qu'il a toujours connu, des livres, des histoires et des histoires.

Sa mère lui a inculqué son amour pour l'imagination et la beauté.
Leith Hill, dans le Surrey, est le théâtre de cette série de photographies où la nature est le protagoniste.

La nature est devenue un grand réconfort et l’a aidé à surmonter la perte de sa mère.

Cela a inspiré sa photographie.

Les couleurs de vos images sont intenses.

Les violets, les roses et les jaunes interagissent pour donner des tons magiques et des paysages naturels resplendissants.

Au contraire, les costumes et les ensembles étaient leurs propres créations.

La créatrice avoue avoir des moments de joie à la mémoire de ses mères et de mélancolie.

"Perdre ma mère est le pire que j'ai jamais connu. Je ne peux toujours pas avoir de photo d'elle chez moi, c'est trop. "

De plus, Kirsty Mithchell exprime The Wonderland:

"Je pense que c'est le dernier cadeau de ma mère, un cadeau doux-amer, un conte de fées réel."