Danzatlán 2021 : le meilleur de la danse internationale

 

La quatrième édition de Danzatlán Quoi commencera le 30 juillet et se terminera le 7 aoûtCe sera dans un format hybride et présentera diverses activités académiques et artistiques, certaines jamais vues auparavant dans le pays.

Durante nueve días el público podrá disfrutar –en casa o presencialmente– de estrenos, galas e innovadores montajes, así como charlas, clases magistrales, conversatorios y un ciclo de cine y videodanza, con la participación de grandes figuras del ballet, compañías nacionales e internacionales et de Elisa Carrillo, première ballerine du Staatsballet Berlin (Berlin State Ballet) et Prix Benois de la Danza 2019.

 

Le Festival international de danse aura lieu dans l'État de Mexico et à Mexico, présentant le travail de chorégraphes, danseurs et spécialistes de la danse du Mexique et d'autres pays, ainsi qu'une plate-forme pour promouvoir les talents nationaux.

Danzatlán, qui débutera avec le Gala des Etoiles du Ballet "Elisa y Amigos", aura trois représentations en face à face: la première le 30 juillet au Centro Cultural Mexiquense Anáhuac, à Huixquilucan, un lieu qui recueillera une récupération frais. Le 31 juillet au Centro Cultural Mexiquense Bicentenario, dans la municipalité de Texcoco, et le 1er août au Théâtre Morelos dans la capitale du Mexique, Toluca ; À laquelle vous pouvez accéder par une dynamique de livraison de billets jusqu'à ce que la pleine capacité soit atteinte.

Programme international

En outre, il y aura trois fonctions virtuelles de haute qualité, dont deux premières au Mexique, qui seront diffusées sur les réseaux sociaux du ministère de la Culture et du Tourisme de l'État de Mexico et de Danzatlán. Le premier sera un gala avec le Ballet Igor Moiseyev - la première compagnie de danse folklorique professionnelle au monde - avec une représentation hautement technique des danses des peuples de Russie et des danses traditionnelles d'autres pays, de l'emblématique Théâtre Bolchoï.

Il fera ses débuts au Mexique, L'amant (der Liebhaber), par Marco Goecke, éminent chorégraphe allemand et directeur du Hanovre State Opera Ballet. Cette œuvre est basée sur le roman érotique à succès du même nom, de l'écrivaine et cinéaste française Marguerite Duras.

La deuxième première sera Tchaïkovski. Pro et contra, avec le célèbre Ballet Eifman de Saint-Pétersbourg, fruit de la longue contemplation que le chorégraphe et intellectuel Boris Eifman a faite sur la figure et l'univers créatif du grand compositeur russe : sa vie, ses passions, ses peurs, ses psyché et, bien sûr, sa musique.

Pour la première fois, Danzatlán proposera une série de films petits et grands formats qui montrent la diversité de la danse, ainsi que sa richesse thématique et géographique. Par exemple, un documentaire sur le Français Benjamin Millepied, ancien directeur du Ballet de l'Opéra de Paris, et une allocution sur l'évolution du hip hop avec la danse ; ainsi que des courts métrages de Catalogne et de France de styles variés tels que la danse néoclassique ou un opéra-ballet.

Ce cycle de films et de vidéos de danse, fruit de la collaboration avec l'Institut français d'Amérique latine, Choreoscope - Barcelona Dance Film Festival et l'Institut Ramon Llull, se tiendra à la Cineteca Mexiquense, à Toluca, et au Museo de Arte Popular de Ciudad de Mexico, avec entrée gratuite.

Programme national et académique

Au Centro Cultural Mexiquense Bicentenario, à Texcoco, il y aura deux spectacles en direct. L'une sera avec la Compagnie de Danse de l'État de Mexico, dirigée par Jasmany Hernández et qui, après une formation rigoureuse, supervisée par Elisa Carrillo, travaille à se consolider en tant que groupe de haut niveau dans le pays.

Tandis que l'autre sera La Catrina, un ballet qui exalte le Jour des Morts, à travers une histoire d'amour qui montre le classisme, la discrimination et la violence de genre avec la Capital Dance Company, et enfin, la Ginkgo Tree Company, dans le cadre de l'un des objectifs de Danzatlán de soutenir des groupes qui faire du travail social communautaire.

Entre autres activités, Danzatlán 2021 comprendra des conversations virtuelles, comme celle avec la participation d'Elisa Carrillo et de la cubaine Yolanda Correa sur le chemin parcouru par deux femmes latino-américaines pour devenir des danseuses étoile. Aussi le directeur artistique du Gala du Kremlin –l'un des événements culturels les plus attendus en Russie-, Mikhail Kaniskin, donnera une master class (hybride) pour filles et garçons de 9 à 14 ans.  

Pour profiter des activités, visitez les réseaux sociaux officiels du ministère de la Culture et du Tourisme de l'État du Mexique (Facebook et Twitter @EdomexCulture), ainsi que Danzatlán : Facebook @FestivalDanzatlan et Twitter et Instagram @danzatlan