La poésie symbolique de Stéphane Mallarmé

 

Stéphane Mallarmé (1842-1898) était un Poète et critique français qui représentait le point culminant de symbolisme et c'était un antécédent clair des avant-gardes qui marqueraient les premières années du siècle suivant.

À ses débuts, l'œuvre poétique de Mallarmé reflète l'empreinte de Théophile Gautier, Théodore de Banville et surtout de Charles Baudelaire, qu'il reconnaît comme enseignants.

Cependant, au fil du temps, je développe une œuvre poétique ambitieuse.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, il entreprend une esthétique dans sa poésie, liée à un certain impressionnisme et orphisme.

À travers des rassemblements sociaux chez lui, Mallarmé a diffusé sa nouvelle poétique basée sur l'introduction du vers libre et la construction du poème autour d'un symbole central.

Mallarmé a été l'un des pionniers du décadentisme français. Il a créé des poèmes refermés sur eux-mêmes, loin de tout réalisme.

Brise marine (1865) est un poème composé de 16 vers en rimes plates et divisé en deux parties, l'une avec 10 vers et l'autre avec six.

Ce poème traite du thème d'une déception amoureuse, sûrement de l'artiste, avec laquelle il a cherché à faire comprendre au lecteur combien il lui était difficile de vivre cette situation, et surtout, de s'en éloigner.

Lire l'icône YouTube

Le style de Mallarmé est particulièrement difficile à traduire dans d'autres langues, c'est pourquoi ses traducteurs doivent souvent se passer de rimes afin de mieux s'adapter aux idées de l'écrivain.

Mallarmé et symbolisme

Le symbolisme était l'un des mouvements littéraires et artistiques les plus importants nés en France en 1886.

Utilisant l'utilisation de symboles pour représenter les émotions et une imagination débordante, le symbolisme considérait le monde comme un mystère et l'art comme un rêve.

Il était opposé au naturalisme et au réalisme qui reflétaient la réalité quotidienne. 

Mallarmé a été l'un des grands représentants de ce mouvement dans lequel il a souligné Charles Baudelaire par dessus tout.

Et bien que les œuvres littéraires symbolistes n'aient pas obtenu une grande reconnaissance à travers l'histoire, elles ont marqué le chemin de la future avant-garde littéraire.