Jorge Ibargüengoitia, l'écrivain de satire et de sarcasme

Vendredi 22 janvier 13.15hXNUMX GMT

 

«Le Mexicain naît, grandit et se développe dans un environnement de méfiance envers la politique», disait le romancier, dramaturge et journaliste mexicain. Jorge Ibarguengoitia, qui est né le 22 janvier 1928 dans la ville de Guanajuato.

Jorge Ibargüengoitia Antillón était un arrière-petit-fils de Général Florencio Antillón, qui combattit les Français lors de la deuxième intervention en 1863.

Sa famille s'est installée dans le Ciudad de México quand il avait quatre ans. Ibargüengoitia a étudié à la Faculté de philosophie et lettres à partir de Université nationale autonome du Mexique (UNAM) et était membre du Centro Mexicano de Escritores et des fondations Rockfeller, Guggenheim et Fairfield.

Paradoxalement, dans un premier temps, l'écrivain s'était inscrit au carrière d'ingénieur, également à l'UNAM, et lorsqu'elle était sur le point de terminer son diplôme, elle est partie pour être dramaturge.  

En 1965, il écrit son premier roman "Los relámpagos de Agosto", une satire de la mouvement révolutionnaire mexicain. Pour ce travail, il a reçu le Prix ​​de la Maison des Amériques.

Son style ironique et sarcastique a été défini dans des œuvres telles que "Tuez le lion" (1969), "Ces ruines que vous voyez" (1974), "Deux crimes" (1974), "Les morts" (1977) et "Les pas de López »(1982), entre autres romans.

Ibargüengoitia a également écrit des pièces de théâtre telles que "Susana y los Jóvenes" (1954), "Clotilde en su casa" (1955) et "El Atentado" (1963).

En tant que journaliste, il a collaboré à Excélsior, Magazine de l'Université du Mexique, Magazine mexicain de littérature, Plural, Process, Always! et revenir. 

Son partenaire de vie était le peintre anglais Joy Laville, qui a illustré les couvertures de ses livres édités par Joaquin Mortiz. Le mariage a vécu dans Paris, France

Jorge Ibargüengoitia, décédé à 55 ans dans un accident d'avion en Espagne alors qu'il voyageait de France à Bogotá, pour participer à une rencontre d'écrivains invités par le prix Nobel de littérature, Gabriel Garcia Marquez

En plus du prix Casa de las Américas, l'auteur a remporté le prix Novela México en 1974.