Le documentaire qui parle des débuts du luxe français (et de la trahison occasionnelle)

Mardi 11 mai 09.17hXNUMX GMT

 

Contrairement aux idées reçues, la France n'a pas toujours été un symbole élégance ou du moins pas celle que nous avons actuellement en tête.

Jusqu'au XVIIe siècle, le luxe était un sujet auquel les Français n'avaient pas facilement accès car le miroirs ils ont été construits à Venise, des tissus en Flandre et de la porcelaine en Chine.

Cela ne fit pas le bonheur du roi Louis XIV et au moment où Jean-Baptiste Colbert devint son ministre des Finances, en 1665, il vit une opportunité, celle de conquérir le marché de de luxe.

La situation en France à cette époque n'était pas du tout bonne car ils traversaient une forte crise économique générée par des dépenses militaires importantes, un taux de chômage élevé et une grave épidémie détruisaient leur population.

Face à ce scénario, le soi-disant Roi Soleil et le Ministre Colbert ont décidé d'apporter le luxe à la France à n'importe quel prix car ils en avaient besoin pour relancer leur économie.

Dans le documentaire réalisé par Stéphane Bégoin, les historiens évoquent une facette méconnue de l'histoire de France dans laquelle l'espionnage industriel, la chasse aux artisans et diverses astuces étaient une constante.

Pour percer les secrets de fabrication de ces produits de luxe qu'ils aspiraient tant à fabriquer en France, les envoyés royaux de Louis XIV ont décidé de recourir à toutes sortes de méthodes, même sans scrupules.

À travers une série d'anecdotes, de scènes de reconstitution, de gros plans d'objets précieux de cette époque et de témoignages d'historiens, le spectateur pourra savoir comment a été le début du luxe français et son véritable coût.