Célébrez la Semaine du cinéma allemand au Mexique avec ces premières

Mardi 26 octobre 18.34hXNUMX GMT

 

La Semaine du cinéma allemand au Mexique célèbre sa vingtième édition avec la projection de films récemment présentés à la Berlinale, Rotterdam, Tribeca et San Sebastián.

L'inauguration sera en charge du collectif Nortec : Bostich + Fusible, qui a créé la musique originale du film muet allemand Das Wachsfigurenkabinett (Le musée de cire - 1924).

 

Cette année l'axe thématique est « Les exilés » et l'hommage que le Goethe-Institut Mexique se rendre L'écrivaine allemande Anna Seghers, en collaboration avec le CEMCA et l'IFAL.

Avec le soutien de l'Office allemand de l'industrie pour la culture AC et d'Evonik Industries de México SA de CV. Plus d'une vingtaine de films récemment produits sont programmés, ainsi qu'une rétrospective et des projections spéciales.

Du Novembre 3 à 14 vous pouvez profiter de ce matériel sélectionné dans trois modalités différentes: cinéma traditionnel en salles (Cineteca Nacional, Cinépolis Carso et Auditorio del Goethe-Institut Mexiko) ; cinéma en plein air (principalement dans le Freiluftkino! récemment créé du Goethe-Institut Mexiko et le Forum en plein air de la Cinémathèque nationale); et le cinéma « restez à la maison », qui peut être apprécié en ligne depuis chez vous via la plate-forme de streaming Goethe on Demand.

Cette année, la Semaine du cinéma allemand au Mexique s'ouvrira avec un film muet de 1924 Das Wachsfigurenkabinett (Le musée de cire), des réalisateurs Leo Birinsky et Paul Leni, mis en musique en direct par le collectif Nortec : Bostich + Fussible, qui ont composé une pièce spécialement pour ce film.

La projection aura lieu le 3 novembre à 18h30 au Théâtre Angela Peralta, en plein air pour assurer un spectacle sûr pour tous les participants. Les billets sont déjà en vente via la page du Goethe-Institut Mexique.

 

La sélection de films allemands, tous nominés ou primés dans des festivals internationaux, se compose des premiers opéras du cinéma allemand prometteur, jusqu'aux films les plus récents des réalisateurs allemands les plus établis, ainsi que les débuts en tant que réalisateur de l'acteur allemand primé. Daniel Brühl.

Parmi les films présentés figurent les derniers films des réalisateurs primés Fatih Akin, Le gant d'or (Der goldene Handschuh, 2019) et Christian Petzold, Undine (Ondine, 2020), ainsi que Berlin Alexanderplatz (Berlin Alexanderplatz, 2020) par Burhan Qurbani et Cocoon (Kokon, 2020) de Léonie Krippendorff.

Des documentaires seront également projetés tels que : Lord Bachmann et son salon par Maria Speth (Herr Bachmann und seine Klasse, 2021) et Walchensee pour toujours (Walchensee Forever, 2020) de Janna Ji Wonders.

Parmi les fonctions spéciales sera présenté le premier film en tant que réalisateur de l'acteur Daniel Brühl, avec La porte d'à côté (Nebenan, 2021), nominé pour l'Ours d'or du meilleur film à la 71e Berlinale, ainsi que la comédie Bloodsucker - A Marxist Vampire Comedy (Blutsauger, 2021) de Julian Radlmaier, lauréat du prix du jury au Festival international du film de Moscou cinéma. Les deux films ont été présentés en première en Amérique latine.

Mais si vous cherchez quelque chose pour les plus petits, vous pouvez trouver l'adaptation la plus récente du classique de Michael Ende : Jim Button et Wild 13 (Jim Knopf und die Wilde 13, 2020), et pour les jeunes la tragi-comédie Silence ! Ici meurt Lothar (Ruhe! Hier stribt Lothar, 2021) du réalisateur chevronné Hermin Huntgeburth.

 

Hommage aux exilés

 

Dans cette 20e édition, le thème « Exilés » représente le transit par lequel les exilés passent d'un territoire à un autre, que ce soit pour des raisons politiques, militaires, écologiques ou autres. Mais en même temps, cela leur fait emporter avec eux les paysages où ils ont grandi et nouer de nouveaux liens dans les lieux qui les ont accueillis et sont devenus leur maison.

Avec ce thème, le Goethe-Institut Mexiko rend un humble hommage au Mexique, qui a toujours maintenu une politique d'ouverture envers les personnes cherchant refuge et asile dans ce pays.



 

 

Dans ce cadre, un hommage est rendu à la vie et à l'œuvre des L'écrivaine allemande Anna Seghers, qui a vécu en exil au Mexique et dont les romans ont été tournés au cinéma à plusieurs reprises, principalement son roman Transit.

Seghers a été reconnu pour être un combattant infatigable pour la liberté d'expression et contre le fascisme.

Pour cette raison, le Goethe-Institut Mexiko propose un cours en ligne « Anna Seghers, une artiste en transit. Cinéma, littérature et exil dans l'œuvre d'Anna Seghers », qui est entièrement gratuit et sur inscription préalable.

Bien que vous puissiez également profiter d'une projection spéciale en face à face de deux adaptations cinématographiques du roman Transit : René Allio, France (1991) et Chrsitian Petzold, Allemagne, (2018).

Et une conversation sur les adaptations cinématographiques Transit, ainsi que la présentation de la nouvelle traduction espagnole du roman Transit, par Claudia Cabrera et la maison d'édition La Cifra.

 

Il y aura une projection spéciale du documentaire Fluchtweg nach Marseille (1977) (Escapade à Marseille) réalisé par Gerhard Theuring et Ingemo Engstrom et la rétrospective Before Exile sera présentée dans laquelle sept films de 1930 à 1933, réalisés par des réalisateurs qui sont allés en exil dans la décennie qui a suivi, comme Max Ophüls, Fritz Lang, Robert Siodmak et Georg Wilmhem Pabst.

Consultez toutes les activités du 20. Semaine du cinéma allemand en cliquant c'est par ici !.